Rencontre avec l’auteur Patrick Tudoret

LITTÉRATURE – La librairie Les Saisons accueille ce samedi 1er février à 15h le romancier Patrick Tudoret à l’occasion de la parution de son ouvrage Juliette aux éditions Tallandier.

Voici presque deux ans, Patrick Tudoret, prolifique écrivain qui partage sa vie entre Paris et le Vendômois nous avait proposé une biographie du peintre orientaliste bien connu des rochelais : Eugène Fromentin. Aujourd’hui, le voilà de retour pour le plus grand plaisir de ses lecteurs avec un roman… qui est aussi une biographie, écrite à la première personne.

Tudoret, qui aime décidément le XIXe siècle, y revient dans l’intimité du plus grand écrivain de son temps, Victor Hugo. Reste que si l’auteur des Misérables figure en bonne place dans son livre, ce n’est pas lui le personnage principal mais Juliette Drouet, la femme de l’ombre.

Un demi-siècle de passion

Elle en avait du caractère, cette Juliette ! Fille-mère comme on disait alors, après une liaison avec un sculpteur, la séduisante actrice qui se produit sur les planches parisiennes ne manque pas de courtisans. Mais c’est Victor Hugo qui va gagner ses faveurs, en 1833, alors qu’elle répète le rôle de Lucrèce Borgia au théâtre de la Porte Saint-Martin. Elle a 26 ans, lui 31. Ils ne se quitteront (presque) plus. 

Il n’était pourtant guère fidèle ni à sa femme Adèle Foucher (et il avait ses raisons) ni à sa concubine, le sieur Victor qu’elle appelait « Toto » tandis qu’il lui donnait du « Juju ». Elle en souffrit beaucoup. Il était possessif aussi et si leur liaison était connue, elle n’en menait pas moins une existence semi-cloîtrée, entièrement dédiée à son illustre amant mais néanmoins en marge de sa famille officielle. « Toto » avait, au sens littéral du terme, deux maisons y compris lors de ses périodes d’exil.

Bien sûr, ces deux là eurent des orages, y compris à un âge avancé. « A 70 ans bien sonné, le soupçon, la jalousie, l’amour fou, me torturaient encore au fer rouge comme dans mes jeunes années », écrit Juliette sous la plume de Patrick Tudoret.

Elle partit parfois, mais revint toujours, pour rester jusqu’au bout de son existence attachée, à l’homme de sa vie, expression qui n’a en l’occurrence rien de galvaudé : un demi-siècle de passion sinon de vie commune, au milieu des soubresauts de l’histoire, l’exploit n’est pas mince.

Armé de ce matériau éminemment romanesque et avec en toile de fond une époque à la fois agitée et féconde, Patrick Tudoret dresse le portrait d’une femme hors du commun, vive et intelligente. Et il nous laisse avec cette question : sans Juliette, Victor aurait-il été Hugo ?

(Source : Christophe Gendry – La Nouvelle République)

INFORMATIONS PRATIQUES : http://www.lessaisons.fr/

1 commentaire sur “Rencontre avec l’auteur Patrick Tudoret”

Laisser un commentaire