Programmation : Un automne au CCN

DANSE URBAINE – Le Centre Chorégraphique National de La Rochelle dévoile son programme de septembre à décembre de la saison 2020/21. Une nouvelle saison qui vibrera au rythme de représentations, de sorties de résidences, de tables rondes et de rencontres.

  • Sonate pour 4 chiens — CIE 100 ISSUES

Quartet chorégraphique pour 1 vieux danseur poilu, 2 doux mâtistes, 1 joker, 3 beat-boxers, 1 lord, 2 sauteurs, 4 baltringues, 5 danseuses, 2 étoiles, 2 moustaches, 3 barbes, 1 camionneur, 2 carnivores, 4 torses nus…
Cette pièce aurait pu s’appeler “A toi de jouer” ou “Avatar 2” ou “Une règle ça s’interprète”…
Elle aurait pu se débarrasser de mots trop enfermants comme la sonate ou les chiens puisque, malgré ce qu’ils voudraient se faire croire, aucun des protagonistes de ce projet n’a eu de chien ni de culture classique.
Pourtant ils partagent avec l’espèce canine qu’ils ont des os à ronger, et avec la sonate, que leur forme musicale est indéfinissable.

dim. 13 septembre à 17h30 – représentation à l’esplanade du Gabut
entrée libre

  • Les Journées du Patrimoine

sam. 19 septembre à 10h, 11h, 12h & 14h, 15h, 16h
avec la présence de la cie Accrorap en résidence
dim. 20 septembre à 14h, 15h, 16h

Visite guidée avec film-documentaire sur l’histoire de l’ancienne chapelle des Jésuites et l’arrivée du CCN dans ce lieu atypique, une traversée de la chapelle et un temps d’échange.

Durée: 30 à 45 minutes
Entrée libre – Réservation obligatoire au -05 46 00 00 46

  • BIRTH Grichka Caruge

Le Krump comme une naissance, une lutte physique et spirituelle. Le mouvement Krump est brut et authentique, ses pratiquants incontestés, son public engagé, tous sont réunis dans une quête ultime de liberté, pour une seconde naissance.

jeu. 8 octobre à 18h30 – sortie de résidence à la chapelle Fromentin

  • Table ronde : Le corps vieillissant en danse hip hop

Le corps vieillissant en danse hip hop : trop vieux pour la scène, trop jeunes pour la retraite.Quelle après-carrière pour les danseur.euse.s hip hop ?

Rencontre de danseur.euse.s, chorégraphes, professionnel.le.s du spectacle pour un échange autour de cette thématique.

« Vieillir est singulier. On n’apprend pas du vieillissement des autres. C’est une affaire personnelle. C’est dans sa propre chair qu’on en fait l’expérience. J’ai un corps entraîné, formé par et pour la danse de scène. Un entraînement sérieux, soutenu et rigoureux est exigeant et très éprouvant. Je transige avec un corps en mutation qui se devait d’être performant pour répondre aux exigences des spectacles à venir. Mais vient un temps où le corps résiste, cette mise à l’épreuve se fait à son détriment. »
Paul André Fortier

mar. 13 octobre à 19h – rencontre ouverte au public à la chapelle Fromentin

  • DAENSE –John Degois — Cie Des pieds au mur
@Bertrand-Vacarisas

Tel un ring de boxe, l’espace scénique, un carré de 6 par 6, sera investi par 3 danseurs, qui danseront s’en s’arrêter. À l’encontre de ma dernière pièce De bois et …, le propos de Dænse (titre provisoire) n’est pas dramaturgique : je veux que cette pièce rende hommage au corps, au mouvement de la chorégraphie, à la danse à proprement parler. De manière dense, et jusqu’à bout de souffle, pendant 30 minutes les danseurs ne s’arrêtent jamais de danser, reflétant ainsi l’homme face au désir et/ou à l’obligation de ne rien lâcher pour atteindre son but. Un effort physique qui représente l’effort de la vie, l’effort de celui qui se lève tous les matins pour aller travailler, l’effort de celui qui ne lâche rien pour atteindre son but.

jeu. 22 octobre à 18h30 – sortie de résidence à la chapelle Fromentin

  • Symfonia Piesni Zalosnych – Kader Attou

Depuis plus de vingt ans, Kader Attou n’a de cesse d’inventer une danse livrant des images et des émotions que lui inspirent les rires et les drames des hommes. En 1994, il découvre, bouleversé, la Symphonie n° 3 dite des chants plaintifs, Symfonia Piesni Zalosnych, du compositeur polonais Henryk Gorecki. Construite en trois mouvements lents pour soprano et orchestre, elle trouve sa source dans des chants religieux et populaires évoquant la perte d’un enfant durant les guerres et la souffrance d’une mère abandonnée à son deuil. Son point culminant sera la prière du second mouvement écrite par une jeune déportée pour sa mère sur les murs de sa cellule avant d’être exécutée par la Gestapo.

Devenue célèbre dans le monde entier par l’enregistrement du London Sinfonietta et la magnifique soprane Dawn Upshaw dirigés par David Zinman, cette oeuvre est d’une grande spiritualité et d’une luminosité incandescente qui porte en elle la tristesse et le mal provoqués par la volonté de l’homme mais aussi la force et la douceur dont l’amour pourrait être le socle.

En 2010, Kader Attou crée Symfonia Piesni Zalosnych, pièce pour dix danseurs, avec le désir d’inscrire sa danse dans la puissance émotionnelle de cette partition. Pour la première fois, il crée en s’attachant à l’intégralité d’une oeuvre musicale et explore la rencontre entre le hip hop et la forme du Ballet. À l’instar d’une musique dépouillée de tout effet ou ornement superflu, la danse déploie une gestuelle pure qui creuse le sol en même temps qu’elle cherche l’intériorité et l’élévation des êtres.

ven. 6 novembre à 20h30 – représentation à la chapelle Fromentin

  • Candide 1.6 Gabriel Um

Avec un titre emprunté à l’œuvre de Voltaire, Gabriel Um se plonge dans son enfance où liberté, amour et bienveillance résonnaient comme une évidence. En quête de beauté profonde, c’est avec naïveté et une spontanéité naturelle qu’il part à la rencontre de l’enfant qu’il fut. Entouré de cinq danseurs, cet artiste polymorphe nourrit sa recherche artistique par la danse, le chant, la musique, le dessin, la vidéo et la photographie.

jeu. 19 novembre à 18h30 – sortie de résidence à la chapelle Fromentin

  • Put yout heart under your feet … and walk – Steven Cohen

Steven Cohen se livre à une bouleversante cérémonie en mémoire de son compagnon danseur, Elu, décédé après vingt ans de vie commune. Un geste cathartique doublé d’une courageuse profession de foi pour l’art comme rituel à la vie.

mer. 25 novembre à 20h30 – représentation à la chapelle Fromentin

  • Les Autres – Kader Attou (création 2021)
Les 30 ans de la compagnie ACCRORAP (1989-2019) – 21 juin 2019. ©Pierre Meunier

en résidence du 7 septembre au 2 octobre
et du 30 novembre au 19 décembre

Répétitions ouvertes au public prévues en décembre (dates et horaires à venir) à La chapelle Fromentin

Visuel de Une : ©Pierre Meunier