Les livres se prêtent aux Rebelles Ordinaires

SOLIDARITÉ – Alors que de nombreuses librairies en France mettent en place le click and collect, Les Rebelles ordinaires sort du lot en prêtant des livres issus de son stock. L’équipe de cette sympathique librairie – aka les rebellos – vous explique tout ci-dessous.

 (… ) le confinement fait de clairs dommages psychologiques. Lors de nos échanges avec vous remontent parfois des moments de souffrance, de déprime, d’angoisse… Et souvent l’échéance de la « libération » augmente ces tensions car on ose conscientiser que cela fait longtemps qu’on est enfermé et se posent en plus les questions lancinantes du « monde d’après ».

Aussi, essayant comme on peut et avec nos maigres moyens d’être solidaires en cette difficile période, nous vous proposons le système suivant :
Si vous ne vous sentez vraiment pas bien et qu’un livre peut vous aider à éviter à traverser un moment d’angoisse solitaire ou un passage dépressif, vous allez pouvoir nous appeler lors d’une permanence hebdomadaires à la boutique au 05 46 44 79 64. Le mardi de 15h à 17h.
Nous discuterons alors avec vous de ce qui pourrait éventuellement, dans notre stock, vous aider à passer ce cap, cela marche aussi si vos enfants n’ont plus rien à lire et tournent en rond.
Nous préparerons alors un petit sac avec un ouvrage ou deux pour vous le confier le lendemain, mercredi, à la porte de la librairie de 10h à 12h, ce sont les horaires de marché et nous choisissons ce créneau pour qu’il se mutualise avec des achats de nourriture et que vous ne sortiez pas exprès pour venir à la librairie mais que ce ne soit qu’un simple crochet de quelques mètres dans vos courses alimentaires.


AUCUN PAIEMENT NE VOUS SERA DEMANDÉ AU RETRAIT DES LIVRES. C’est un humble service que l’on rend à celles et ceux qui ressentent dans ce moment particulier une souffrance psychologique due à la durée du confinement et que l’on aide comme on peut afin de passer ce moment de façon solidaire.

Si vous souhaitez conserver les livres, vous les paierez au déconfinement lorsque nous serons de nouveau ouverts au public.
Si vous ne le souhaitez pas ou ne le pouvez pas car vos moyens ne vous le permettent pas (cette crise touche durement le gagne pain de beaucoup d’entre nous), vous nous les rapporterez sans problème au déconfinement.

Les Rebellos.

Visuel de Une : ©Mimicat.eklablog.fr