Le retour à la mer de 3 tortues marines sur l’île de Ré

ENVIRONNEMENT – Le 4 juillet dernier sur l’Ile de Ré, plage de la Conche des Baleines, l’Aquarium La Rochelle a remis à l’Océan les 3 tortues soignées ces derniers mois dans son Centre d’Etudes et de Soins pour les Tortues Marines. Sous le regard des médias et de quelques badauds, Jolie, Jason et Jupiter ont retrouvé leur milieu naturel : l’Atlantique.

Ce jeudi-là, à 7h15, les dédales de sous-sols de l’Aquarium de La Rochelle, sont étonnamment animés. Un pool de journalistes, caméras, micros et carnets-stylo à la main s’entassent près des petits bassins où Jolie, Jason et Jupiter barbotent. C’est le grand jour pour ces trois tortues marines … celui de leur retour à la mer.

Florence Dell’ Amico pêche,
pèse,
et mesure chaque tortue avant le départ de l’Aquarium.

Après de longs mois de convalescence, se doutent-elles que dans deux heures, elles nageront dans l’Atlantique, direction la mer des Caraïbes ou celle des Açores ? Délicatement pesées, mesurées avant d’être placées dans des caisses en plastiques recouvertes d’un moelleux plaid, elles patientent, indifférentes à la mise en scène que requiert le tournage d’un reportage du France 3 local. « Je peux vous filmer à nouveau en train de pousser la caisse de Jupiter, en travelling avant ? » demande un journaliste à Florence Dell’Amico, responsable et capacitaire du Centre d’Etudes et de Soins pour les Tortues Marines. Elle acquiesce, se prêtant à toutes les interviews tout en ne perdant pas de vue le timing imposé par ce retour à la mer.

Depuis 1988, ce sont 200 tortues rendues à l’océan par les soins du CESTM (pour 248 soignées) et toujours ce pincement au cœur, lors de l’heure H, pour l’équipe de soignants: « Depuis des mois, toute l’équipe bichonne ces tortues. Nous tissons des liens avec ces animaux donc au moment du relâcher, forcément il y a de l’émotion mais aussi une grande joie de les voir retourner dans leur milieu naturel. On souhaite juste qu’une belle vie les attende. » confesse Florence.

C’est en plein cœur de l’hiver que les Testudines ont intégré le CESTM. Échouées sur les côtes de l’Atlantique Jupiter, tortue de Kemp, Jolie et Jason, tortues caouanne, toutes espèces menacées d’extinction, ont passé entre 4 et 6 mois en convalescence à La Rochelle. L’échouage de la tortue de Kemp est exceptionnel, puisqu’elle a presque atteint sa taille adulte (elle pèse environ 30kg). A ce stade de sa vie, cette espèce est observée près des côtes du golfe du Mexique. Repérée le 9 décembre 2018 au pied du phare de la Coubre (La Tremblade) en état d’hypothermie et très déshydratée, Jupiter a depuis retrouvé de sa superbe, affichant une prise de poids de plus de 6kg. Il est vrai qu’être  exclusivement nourrie aux gambas, à de quoi vous requinquer ! Les deux tortues caouanne souffraient, elles aussi, de déshydratation, d’une infection d’une phalange sur une patte antérieure droite pour l’une et d’une masse suspecte dans le tube digestif comprimant la partie ventrale du poumon gauche pour l’autre.

Radios, scanners, réhydratation, antibiotiques, séances d’UV (pour une meilleure assimilation du calcium), les soins et analyses ont eu très facilement raison des divers maux des tortues, fin prêtes pour un périple maritime.

9h30. Tout au bout de l’île de Ré, non loin du Phare des Baleines se trouve le spot idéal pour relâcher les trois compères. Si Jolie trépigne d’impatience depuis l’Aquarium, Jason et Jupiter sont bien plus flegmatiques. « Elles sentent l’air marin, le vent, cet univers qu’elles connaissent si bien mais elles ressentent aussi les vibrations de nos pas sur le sable et cela peut quelque peu les effrayer » précise Florence Dell’Amico. À côté d’elle, Aurélie, la jeune femme qui a découvert Jolie, gisante sur une plage de Biscarosse : « Je me souviens l’avoir trouvée sur un banc de sable très sec, dans les hauteurs de la plage. Elle était totalement épuisée et j’imagine qu’elle serait morte de chaleur si nous n’étions pas intervenus avec mon ami Fabrice. J’ai immédiatement contacté le CESTM. De la voir aujourd’hui en forme et trépignant d’envie de se jeter à l’eau, ça m’émeut énormément », explique t-elle.

Aurélie et Florence Dell’ Amico, les deux sauveuses de Jolie
Arrivée sur la plage de la Conche des Baleines

Ce jour-là, Aurélie a eu le bon réflexe : ne jamais toucher et remettre à la mer une tortue trouvée gisante sur une plage. Affaiblie, elle n’aura pas la force de survivre.

Jolie, Tortue Caouanne

À la suite de Jolie, Jason et Jupiter (équipée d’un émetteur satellitaire permettant de suivre son parcours et de s’assurer qu’elle rejoigne ses congénères.) sont emmenées vers le rivage. Peu désireuses de rejoindre l’océan, elles regardent les vétérinaires, les journalistes et les touristes ébahis d’assister à l’événement. Il faudra que Florence et son collègue portent au plus près de l’eau les fainéantes pour qu’à la première vague l’appel de la mer ressurgisse en elles. Des applaudissements retentissent sur la plage : pour encourager Mesdames mais aussi saluer le formidable travail accompli par le Centre de soins.

Jason, Tortue Caouanne

Depuis 30 ans, l’Aquarium La Rochelle  développe un programme d’observations et de recherches en faveur des tortues marines observées sur la façade Manche-Atlantique. Ce programme est soutenu par le Ministère en charge de l’environnement et plus récemment par l’Agence Française pour la Biodiversité. L’objectif de cette organisation est l’amélioration des connaissances et la conservation de ces espaces protégées sur cette zone.

Recueillir, soigner, étudier, analyser, sensibiliser … le CESTM  de l’Aquarium La Rochelle assure le rôle d’Observatoire pour les tortues marines sur l’ensemble de la façade Manche-Atlantique. Cela représente une zone de prospection de 4 159 km de linéaire côtier et de 264 000 km de superficie. Avec son réseau composé de 125 bénévoles (qui peuvent intervenir dans le cadre de leurs missions professionnelles) répartis de façon homogène depuis la frontière espagnole jusqu’à la frontière belge.

Respect au CESTM et bon vent à Jolie, Jason et Jupiter.

Cédric Chaory

https://www.aquarium-larochelle.com/conservation/le-centre-des-tortues-cestm

Laisser un commentaire