La vie de Charley Patton chantée aux enfants

MUSIQUE – Le festival Jazz entre les deux tours a gâté son public avec une programmation de choix. Dans celle-ci se trouvait un spectacle jeune public entièrement dédié à la légende du blues Charley Patton : Les bedaines de coton ou la vie de Charley Patton. Une œuvre simple, efficace, intelligente. Les enfants ont adoré, les adultes aussi.

Il s’appelait Charlie Patton. Il vivait dans le Mississippi au tout début du siècle dernier et l’histoire a retenu son nom car il est considéré comme le fondateur du Delta blues,  en tout cas comme l’un des premiers bluesmen à s’être imposé hors de cette région du Sud des Etats-Unis alors encore honteusement esclavagiste.

Cette histoire-là, singulière et émouvante, l’artiste Cyril Maguy a décidé de la raconter sur scène, accompagné de trois musiciens, dans un spectacle musical qui célèbre la beauté folk de la musique bleue.

Programmé dans le cadre de Jazz entre les deux tours, Les bedaines de coton ou la vie de Charley Patton était un des nombreux évènements proposés par le festival à destination du jeune public. 250 enfants de La Rochelle étaient au rendez-vous, à l’Espace Bernard Giraudeau, ce jeudi 3 octobre. Tous avaient révisé, en amont, la vie du musicien américain et les 13 chansons que composent le spectacle. Autant dire que ce public était extrêmement impatient d’entonner du blues … et là on se dit qu’une heure durant ces jeunes oreilles ont entendu autre chose que du Jul ou du Gims (Alléluia !)

Tout commence dans la plantation Dockery, Charlie (son nom de scène deviendra Charley) éreinte sa jeunesse dans les champs de coton. Toute la semaine, il emplit des bedaines de boules de coton pour mieux remplir celle de son esclavagiste de patron. Hop dans mon panier, Hop dans mon panier chante t-il comme maigre motivation à cette tâche ingrate. Lui, son rêve c’est d’être musicien. Il est plutôt doué pour ça. Ce sont les artistes Earl Harris et Henry Sloan qui le lui ont dit. Encouragé par ses maîtres (de musique), Charlie devient une vedette locale à l’instar d’un Robert Johnson qui, dit-on, aurait vendu son âme au Diable pour que le blues lui coule dans les veines. Dans les années 30, Charlie atteint même une stature nationale, enregistrant ses albums à New-York. Mais à l’heure du déclin du blues rugueux, il s’en retourne à la plantation Heathman-Dedham près d’Idianola où il s’éteindra. Ne rien regretter, ne rien regretter, ne rien regretter … comme un mantra, il s’est répété cela à la fin de sa vie. Une vie de légende que Les Bedaines de coton retrace de la plus belle manière.

Sur la scène, quelques branches de coton plantées de ci de là. Une cagette, un panier jonchent le sol et un amas de palettes, côté jardin, diffuse des dessins de Bertrand Lanche. Ces dessins (parfois animés) appuient les propos des chansons du groupe. Toutes simples et efficaces, à double lecture, pour contenter petits et grands. Celles-ci on été inspirées par la visite de Dockery par Cyril Maguy. Il était alors en tournée à l’International Blues Challenge. Touché par la ruralité du lieu (une ruralité que l’artiste a toujours revendiquée, vivant lui-même depuis toujours à Thouars), il s’est piqué de faire découvrir le blues au jeune public. À voir la transe dans laquelle il met les drôles, on se dit qu’il a eu bien raison. Accompagné par ses excellents musiciens de washboard, harmonica et contrebasse, il signe un spectacle musical populaire très futé en même temps qu’un excellent concert. (J’avais oublié combien écouter du blues est un pur régal !)

le livre-disque édité chez Label dans la forêt

Prochainement, Cyril Maguy s’attèlera à Rock The Cavern ou l’histoire du premier groupe de rock de la préhistoire. À l’issue du spectacle, où était présenté le livre-disque des Bedaines (édité chez le rochelais Le label dans la forêt), l’artiste a précisé que sa prochaine création sera très sérieuse tant dans les données pré-historiques que dans la bande son rock. On lui fait confiance pour produire, à nouveau, une œuvre qui fait honneur à l’intelligence et l’oreille musicale de nos enfants.

Cédric Chaory.

INFORMATIONS PRATIQUES À PROPOS DU LIVRE-DISQUE:https://www.le-label-dans-la-foret.com/livres-disques/les-bedaines-de-coton/

Laisser un commentaire