GINGER : saveur d’Orient, cuisine d’Occident.

RESTAURANT – L’équipe de La Boussole et de L’Iséo, tables bien connues des Rochelais-es depuis quinze ans, s’associent au chef Carlos Foito pour créer un endroit qui leur ressemble. Leur punchline « Fresh thinking, healthy eating » a attiré le regard d’Aliénor mais qu’en est-il de ses papilles ? Meursault, notre chroniqueur gastronomique, a testé pour vous.

Quand, sur le point de passer la porte du restaurant Ginger, vous vous retrouvez nez à nez avec une grande dame du cinéma français, proche de Coluche, Jean Yanne ou la troupe du Splendid et, que cette belle rouquine rochelaise (qui a aussi tourné avec Agnès Varda, George Lautner, Andreï Tarkovski) vous décoche son sourire toujours aussi malicieux, votre soirée se présente sous les meilleurs auspices.

La première impression se porte sur l’accueil du Maître de maison, charmant et courtois, sans trop en faire. Afin de nous faire patienter une poignée de minutes, le temps de redresser la table réservée, il nous offre un kir au comptoir. Une délicate attention qui se perd malheureusement. Ces quelques minutes permettent de découvrir le cadre soigné de ce restaurant et de se mettre dans l’ambiance, celle d’un service du samedi soir où la salle affiche complet. Les tons beiges – voire champagnes – de l’établissement, agréablement coupés par des panneaux végétalisés et quantités de petites plantes joliment disposées apportent un brin de ‘’zénitude’’ sans rien enlever à l’atmosphère pétillante qui y règne. Pour le pétillant, les serveuses sont là, toutes aussi efficaces, professionnelles et charmantes les unes que les autres.

La carte, si on s’arrête à l’ingrédient principal du plat (dorade /bar /bœuf /canard ou cabillaud) pourrait paraitre classique or il n’en est rien car un festival de saveurs vient rappeler vos papilles à l’ordre en les faisant voyager vers l’Asie. Merci épices et condiments, curry shitakés, combawa et autres saveurs de l’Océan indien. Chacun y trouvera un plat, une assiette ou un poke bowl original et à son goût tellement les produits de qualité de notre terroir (cf. IGP et Label rouge sur la carte) sont savamment orchestrés. Tous les plats sont délicatement présentés. Quand une assiette parvient à satisfaire la vue, l’odorat et le goût on dit : Bravo la cuisine et merci.

Un bon rapport qualité-prix pour ce niveau de prestations dans un établissement de cette gamme. Rien d’étonnant que l’alchimie de cette équipe (salle et cuisine confondues) fonctionne quand on connait leurs parcours de voyageurs passés par de grands noms de la gastronomie française et internationale.

Si je ne devais émettre qu’un seul bémol sur ce dîner, ce serait moi ce bémol ! En effet, j’ai été trop raisonnable pour goûter les desserts et pas en condition pour mieux découvrir plus en profondeur la carte de vins Bio et travaillés en biodynamie. Voilà d’excellentes raisons pour y revenir, sans modération !

Meursault

 http://www.ginger-larochelle.com/

Laisser un commentaire