Festival de la Fiction : rallumez la télé !

FESTIVALLa 21ème édition du Festival de la Fiction, qui se déroule du 11 au 15 septembre à la Rochelle, permet de découvrir les prochaines nouveautés de la création audiovisuelle française et francophone. L’édition promet d’être un cru exceptionnel. Retour de conférence de presse.

« Monsieur le Maire, attendez-vous à un raz-de-marée avec cette 21ème édition. » lâche, au cœur de sa conférence de presse, Stéphane Strano, Président du festival de la Fiction de La Rochelle. Quelque peu décontenancé et surtout amusé, Jean-François Fountaine précise qu’à l’heure où il s’active à la prévention de l’inondation de sa ville, la formule est pour le moins audacieuse.

Par raz-de-marée, Monsieur Strano entend un déferlement de festivaliers et de professionnels dans la cité entre le 11 et 15 septembre dates du festival de la Fiction. Si l’an passé, l’événement fut un succès sans précédent avec plus de 35 000 spectateurs et 2 200 professionnels, tout porte à croire qu’en 2019 le festival explosera les records de fréquentation. Les réservations de chambres d’hôtel parlent d’elles-même : tout est complet dans la cité océane à cette période.

Série TV, ton univers impitoyable

Il est vrai que la fiction TV ne s’est jamais aussi bien portée. Inutile de revenir sur l’actuelle attraction des séries ou sur la qualité toujours plus croissante des téléfilms diffusés sur la petite lucarne. Il est vrai surtout que la télévision est à un tournant de son histoire. Qu’elle soit publique ou privée, elle doit en effet faire face à l’arrivée de Netflix et autres géants américains du numérique. Dans ce contexte, le Festival de la Fiction de La Rochelle, plus grande vitrine de la production francophone et européenne, est LE rendez-vous immanquable du landerneau du petit écran.

« Nous savons que la profession aime à venir réfléchir paisiblement, à La Rochelle, sur l’avenir de son métier. Le festival tire d’ailleurs la force de son enracinement dans la ville et cette année est particulièrement importante car de grandes décisions politiques vont être prises pour l’avenir de la fiction TV française et européenne. Tous les professionnels ont décidé de venir, alertés par la venue de Monsieur Franck Riester, Ministre de la Culture, qui fera des annonces décisives. » précise le Président du festival. Effectivement comment faire face à ce (vrai) raz-de-marée qu’est Netflix et ses 17 milliards d’euros investis chaque année dans la production de pléthore séries ? Sans doute que le Grand Débat « Nouvelle loi audiovisuelle : quels bénéfices en attendre pour la création ? » organisé à la Coursive le vendredi 13 septembre  saura trouver des réponses concrètes.

Témoin privilégié et acteur engagé de l’évolution et de la croissance de la fiction française, le festival est aujourd’hui réputé pour structurer et réunir l’ensemble de la création audiovisuelle française, francophone et européenne. Cette année, ce sont 16 distributeurs internationaux qui sont attendus pour venir découvrir (et acheter on l’espère) le meilleur des productions hexagonales. L’an passé, 10 avaient répondu à l’appel.

Stars par dizaine sur le Vieux-Port

Si le festival de la Fiction est un rendez-vous des professionnels de la plus haute importance, il n’en reste pas moins un événement chéri par le public et cette année encore les spectateurs vont pouvoir multiplier les selfies sur le Vieux-Port avec leurs vedettes préférées. Il y aura bien sûr les incontournables acteurs de Plus belle la vie, Demain nous appartient, Un si grand soleil et les Mystères de l’amour … mais il y aura surtout les stars Marina Hands, Aure Atika, Audrey Fleurot, Kad Merad, Fred Testot ou encore Clémentine Célarié, présents dans la compétition officielle qui compte 7 téléfilms ou dans les fictions qui feront les beaux jours de la saison télévisuelle à venir. 7 séries de 52’ et 90’, 4 séries de 26’, 3 programmes courts et 5 fictions Web s’ajoutent à cette compétition, reflet du meilleur de la rentrée audiovisuelle. Compétition présidée par l’excellente comédienne Valérie Karsenti.

Valérie Karsenti ©Cynthia Frebour

La compétition européenne et francophone propose, elle, 12 fictions. Celle-ci fut concoctée par Marc Tessier, ancien Président de France Télévisions, qui a d’ailleurs dû faire des choix cornéliens face à la déferlante d’envois. Aussi le Québec a adressé pas moins de 20 œuvres au festival, toutes inédites. Du jamais vu qui témoignent de l’activité florissante de la production audiovisuelle mondiale.

Jean-Luc Algay, Maire de L’Houmeau et en charge du développement économique sur l’agglomération de La Rochelle, travaille désormais au développement de cette filière dans le département, territoire déjà fort prisé pour le tournage de téléfilms. Il affirme : « Cette filière est très porteuse et tout aussi importante que celles qui emploient déjà bon nombre de nos concitoyens »

Pour l’heure, le territoire ne sera pas en reste durant le Festival de la Fiction car 2 projections hors les murs dans le département de la Charente-Maritime sont prévus : un épisode inédit de la célèbre série Les petits meurtres d’Agatha Christie et le premier épisode de la saison 1 Prise au pièce, série à venir sur M6 avec Jean-Hugues Anglade, Elodie Fontan et Vincent Rottiers.

Cédric Chaory

INFORMATIONS PRATIQUES : http://www.festival-fictiontv.com/

Laisser un commentaire