Catherine Benguigui, Chevalier dans l’ordre national du Mérite !

Ce samedi 8 décembre à la Maison des Étudiants, Catherine Benguigui, Vice présidente Culture et Vie Associative de l’Université de La Rochelle, a reçu l’insigne de Chevalier dans l’ordre national du Mérite. Un moment d’émotion partagé avec sa famille, ses collègues et ses amis.

 

Femme politique et de culture incontournable à La Rochelle, Catherine Benguigui s’est vue remettre l’insigne de Chevalier dans l’ordre national du Mérite en présence des Messieurs Jean-Marc Ogier, Président de l’Université de La Rochelle, Lucien Delesalle, Premier vice-président national de Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite, Bernard Lalande, Sénateur de la Charente-Maritime et Gérard Blanchard, Vice-Président Enseignement Supérieur Recherche de la Nouvelle-Aquitaine.

Tous ont salué, une demi-heure durant, un parcours exemplaire dont l’ADN est la Culture avec un grand C. À l’origine, en 1998, de la mise en œuvre la politique culturelle de l’Université, Catherine Benguigui est une des architectes de la facultée souhaitée par Michel Crépeau. Avec sa ligne politique claire à savoir favoriser l’accès des étudiants à la culture en développant leur esprit critique et artistique, elle a réussi le tour de force d’imposer une Maison de l’Étudiant (la toute première en France) et un festival Les Étudiants à l’Affiche qui fêtera ses 19 ans l’an prochain. Tous deux furent aussitôt dupliqués dans tout l’Hexagone.

La femme politique s’est également vue félicitée pour son humanisme et son esprit de laïcité qu’elle porte notamment dans le Comité Laïcité République 17.

À quelques secondes de la fin de son discours de remerciements qui clôture la cérémonie, Catherine Benguigui se tait. Sa gorge se noue tentant de ravaler des sanglots. Émotions dans la Maison de l’Étudiant dont elle fut l’instigatrice inspirée ! Puis dans un dernier merci au souffle coupé enjoint l’assemblée à trinquer à sa récompense.

Comme on comprend cette submersion d’émotion soudaine. Face à une salle remplie réunissant famille, collègues et proches, c’est toute sa vie professionnelle et politique, impeccable trajectoire personnelle, qui fut exposée et saluée. Une carrière exemplaire retracée sur Aliénor en mai dernier à travers une interview. (http://chroniquesdalienor.com/?p=1790)

Droite et déterminée, forcément passionnée, Catherine Benguigui a tracé son chemin de Toulouse à Montpellier, de Lille à La Rochelle, chemin qui se voit aujourd’hui récompensé de la distinction la plus élevée après la Légion d’honneur. « C’est pour ses multiples talents d’organisatrice, de coordinatrice, de bâtisseur mais aussi pour ses qualités de créatrice que Catherine se voit aujourd’hui célébrée. » souligne Monsieur Delesalle.

Cédric Chaory.