Belle saison à L’Horizon

PROGRAMMATION – L’Horizon, fidèle à sa programmation tournée vers l’émergence alternative et conceptuelle, monte en puissance avec sa saison 2020/21. Axel Landy, directeur de cet espace culturel de La Pallice, en détaille les 24 propositions.

Farandole des solitudes – Alice Kinh

Automne

Rock’n’ball 

L’idée pour l’ouverture de saison est d’organiser un apéro-bal géant. En partenariat avec Rock Mania, nous programmons trois groupes Dirty Old Mat, Les Clébards et Los Tabascos. La couleur musicale de la soirée sera donc rock français réaliste. Le public sera accueilli à l’extérieur, devant L’Horizon, dans une ambiance rock déglingue avec une déco signée Madneom. Il y aura un parquet de danse, des stands, des vieux jeux en bois… ce sera un événement populaire dans le quartier. samedi 3 octobre à partir de 18h

Farandole des solitudes – Alice Kinh

Alice pourra enfin présenter sa première, annulée le 27 mars en raison de la Covid-19. Le projet est attendu par le public mais aussi par les Institutions. Nous sommes impatients de découvrir cette création autour de la mort et de son acceptation. vendredi 9 octobre, 20h30.    

Master-Class : Alain Bergala

Pour cette première rencontre initiée dans le cadre d’une collaboration avec Escales Documentaires, qui fêtera son vingtième anniversaire, le critique de cinéma Alain Bergala traitera des rapports Réel/Réalité, à partir de l’œuvre du photographe et documentariste : La jungle plate de Johan Van Der Keuken (1938/2001) qui sera diffusée en amont de la rencontre. Ce cycle se poursuivra chaque saison sous la forme d’une diffusion de films documentaires, suivie d’une rencontre avec un critique ou un cinéaste. dimanche 18 octobre, 15h

Une tribu à l’Horizon

C’est notre carte blanche au Tribalelek Festival qui proposera une soirée 100% didgeridoo et musiques actuelles ! Ce festival rassemble les musiques du monde et les musiques actuelles avec pour ligne conductrice la présence de l’emblématique instrument à vent aborigène au cœur de chaque groupe. Depuis 9 ans, ce festival est associé à de grands noms internationaux, artistes singuliers et groupes locaux plein de promesses. Il s’agit de notre première collaboration avec lui et nous en sommes très heureux. samedi 24 octobre, 20h30

Festival Paradoxal : le corps en performance

Ottomo de Manuel, qui fait partie du collectif depuis quelques années et que les rochelais connaissent bien désormais, inaugure ce festival nocturne autour de la performance. Il travaille actuellement à sa programmation. Artistes hexagonaux et internationaux seront présents. Il pense même déjà à l’édition 2021 avec notamment la présence d’Olivier de Sagazan, artiste qui mêle peinture, sculpture et performance. vendredi 30 octobre à partir de 20h30

Le Big Rubato – Patrick Ingueneau

Nous avons beaucoup de résidences en novembre, nous ne programmons alors qu’un spectacle ce mois là : « Le Big Rubato ». Patrick Ingueneau y réunit trois musiciens singuliers autour de son nouveau répertoire de chansons. Il s’agit d’un spectacle très visuel qui promet un défrichage des genres entre récital, concert et spectacle, exubérance et poésie. Je trouve cette création très exigeante. Elle sera d’ailleurs accompagnée d’autres performances. vendredi 27 novembre, 20h30

DARKNESS SHOW – avec la présence de SHAÂRGHOT

C’est notre soirée indus-métal et électro ! Il s’agit de notre deuxième rendez-vous avec Rock Mania. Ces artistes ont fait le HellFest, c’est très visuel et comme L’Horizon croit beaucoup aux spectacles visuels, nous sommes très heureux de les accueillir, sans compter que leurs performances sont très exigeantes. La soirée alliera de nombreuses performances à la musique. Le groupe SHAÂRGHOT promet de mettre une grosse, grosse ambiance cyber-punk. samedi 5 décembre, 20h30  

Attention je vais éternuer Cie Pic La Poule

Cette compagnie, aux confins de la danse et des arts de la rue, va présenter cette pièce issue de leur répertoire, en partenariat avec le CNAREP sur le Pont. Elle sera en résidence à L’Horizon cette saison et nous souhaitions à cette occasion faire un focus sur elle. Dans Attention je vais éternuer, Laurent Falguiéras signe un duo dansé, composé d’un homme et d’une femme. Ce travail se positionne autour de 3 ingrédients : le Oulipo, le costume et une nouvelle rencontre artistique et humaine avec la comédienne Ingrid Strellkoff. samedi 12 décembre, 20h30

Oratorio Vigilant Animal – Cie Dromosphère

Hiver

L’Ange Esmeralda – The Cornerstone

La pièce est une adaptation de la nouvelle qui clôture le roman-fleuve Outremonde de l’auteur américain Don DeLillo par une jeune compagnie de la région très prometteuse. Elle se présente en deux volets. L’Horizon programme le premier volet et Franck Becker, à La Coupe d’Or, programme le second, un peu plus long. Dans une forme courte et radicale de l’oeuvre – mêlant jeu, musique et images, autour de 3 interprètes, L’Ange Esmeralda questionne la fragilité de la raison humaine et les émotions profondes et incompréhensibles face à la violence pure et innommable du monde. samedi 9 janvier, 20h30 

Petit sursautes et grandes frayeurs – Autour de Peter

Il s’agit là d’une satire musicale burlesque sur le thème des peurs : petites peurs quotidiennes et grandes peurs sociétales. Nous connaissons bien Autour du Peter, compagnie basée dans le département à St Saturnin du bois. Cette saison j’ai vraiment essayé de trouver un équilibre entre les compagnies issues du collectif, du département mais aussi de la région. Quand elles viennent d’ailleurs, comme avec Thomas Lebrun à la tête du CCN de Tours, il y a toujours un lien avec la région. Ainsi Thomas proposera notamment une performance avec la poitevine Odile Azagury. samedi 23 janvier, 20h30

Oratorio Vigilant Animal – Cie Dromosphère

Je suis allée défricher ce qui se  passe dans le sud de la Région. Nous connaissons bien les compagnies de Poitou-Charentes  mais L’Horizon n’avait pas un regard perçant sur le sud-Aquitain. C’est chose faîte ! Dromosphère est une jeune compagnie bordelaise. Elle propose du théâtre alternatif au carrefour des langages de l’art : texte, musique, cinéma, danse. En vous détaillant ma programmation et en parlant de Gianni-Grégory Fornet, metteur en scène de Dromosphère, je ne peux que constater, objectivement, la qualité et l’exigence de la saison 2020/21. C’est une belle saison. samedi 30 janvier, 20h30

Nos Vies – Igor Potocnzy – Aline et Cie

Nous programmons Igor Potocnzy dans le cadre de notre temps fort Spectacles à la Chaîne en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux. Dans Nos Vies, Igor, accompagné d’un musicien, se lance le défi de s’appuyer sur nos vies, de les mettre en mots, de déposer son imaginaire sur des bouts de vos vies. La première dent du petit, votre premier amour, vos vacances dans un chalet, votre place dans la famille, votre prise de bec au pressing, etc. samedi 6 février, 18h à la Tour de la Chaîne

Sandrine ou Comment écrire ENCORE des spectacles quand on est féministe (et qu’on aime la pole danse) – L’Œil de Pénélope

Dans ce solo chorégraphique et théâtral à la frontière de la danse, du théâtre et de l’anthropologie, Solène Cerutti, également du collectif, questionne, après avoir travaillé autour de la chasse, la pratique de la pole dance. Militante féministe, elle confronte ses idéaux à cette dance à la sensualité exacerbée. samedi 13 février, 20h30

Rec – Région en Connexion

Anciennement Mezzés Dansés de la compagnie rochelaise Chriki’z, REC présentera deux pièces sur cette soirée : un solo du krumpeur réunionnais Lino Mérion qui a déjà dansé à L’Horizon, notamment pour la chorégraphe Carole Bordes, et une pièce de la jeune compagnie Aniaan, basée à La Roche-sur-Yon. samedi 20 février, 20h30

Tout un monde – Chiroptera

Inversement des rôles pour Chiroptera : Maud Vallée est à la chorégraphie et John Bateman au plateau. Il sera accompagné d’une superbe interprète issue du Conservatoire de Bordeaux Léa Gressier et de François Castiello, musicien du groupe Bratsch. La pièce est en cours de création et en février nous en proposerons une sortie de résidence. samedi 27 février, 18h

No futur No passé simple – Cie Androphyne  

Cette compagnie avait marqué les esprits il y a 10 ans avec Faites demi-tour dès que possible. Magali Pobel et Pierre-Johann Suc reviennent avec leurs mêmes personnages, une décennie plus tard, et proposent une suite où l’enfance insouciante des uns a laissé place à l’adolescence avide de réponses, la retraite récente des autres a transformé l’espace infini en contour. C’est une histoire intime et universelle, où vidéo, danse et théâtre mèneront parents, enfants et grand- parents vers une performance intergénérationnelle bruyante et caustique, délicieusement indiscrète. vendredi 5 mars, 20h30

Loin de Damas – Collectif L’Horizon

D’après les poèmes d’Omar Youssef Souleimane, cette création parle de la Syrie. De la guerre mais surtout de la vie qui prend toujours le dessus. C’est une pièce très ambitieuse où nous sommes ni dans le pathos, ni dans la poésie lunaire. Je sais que le projet est très attendu et nous espérons qu’il plaise pour qu’il puisse tourner. Eric Chaussebourg et Wilfried Hildebrandt sont présents sur cette création. samedi 13 mars, 20h30

Mes hommages – Thomas Lebrun

Printemps

Mister Tambourine Man – Cie L’Envers du Décor

Il s’agit d’un gros projet de la saison car nous allons accueillir pendant 10 jours deux grands messieurs : le comédien Denis Lavant et le circassien Nikolaus Holz. Au mois de mars, il s’agira d’une sortie de résidence mais nous les retrouverons à l’occasion de notre festival d’été L’Horizon fait le mur et sur la saison 2021/22. Le texte, par Eugène Durif, est en cours d’écriture. La mise en scène est de Karelle Prugnaud. Je suis d’avis que ça va être une œuvre géniale. mardi 23 mars, 18h

Horizons croisés – Magdalena Lamri & Johann Fournier

Nous avons proposé à ces artistes de travailler à une œuvre commune autour de la photo/ installation-vidéo et du fusain. Leur exposition est une rencontre, comme un glissement sémantique dans l’adresse de leurs travaux, deux solitudes qui se rencontrent sur la ligne d’horizon. Du 3 au 24 avril, à l’Ancien Marché de l’Arsenal

La Fièvre de Geniévre – La Cie Mal Barré

Spectacle autour du handicap en co-programmation avec le Carré Amelot. L’Horizon travaille depuis pas mal d’année sur cette thématique, notamment via les ateliers de John Bateman. Lucile Barré propose sa très libre et personnelle adaptation de l’histoire de quatre héros de la légende Arthurienne, revisitée à travers le prisme de l’imaginaire. samedi 10 avril, 20h30

Confessions d’un acteur de film pour adulteDamien Henno

Damien est un des premiers artistes à avoir rejoint le collectif. Je le connais bien pour avoir fait, enfant, du théâtre avec lui. Dans ce solo, il narre l’histoire d’un comédien raté devenu star du X qui s’apprête à voir sa véritable identité dévoilée par un journaliste. Sexualité, théâtre, famille, notoriété et identité se mêlent dans un biopic original et fantasmé. vendredi 30 avril, 20h30

Mes hommages Thomas Lebrun

Il s’agit de la nouvelle création de Thomas Lebrun, composée de 2 pièces pour et avec Odile Azagury et Thomas Lebrun lui-même. Travailler avec Thomas, le programmer est juste un bonheur. Mes hommages questionne, par de multiples nuances de gestes et de marches, les liens d’hérédité et de fraternité.  vendredi 21 mai, 20h30

Carte blanche à Bernard Szajner

Il est un des pères de la musique électro et il est aussi reconnu pour ses installations plastiques. Nous en présenterons d’ailleurs le jour de son concert. Ces concerts sont toujours une expérience exigeante pour le public auquel il demande écoute, concentration et discernement afin que celui-ci trouve un chemin parmi la « touffeur » et l’enchevêtrement convulsif des sonorités qui se superposent à l’infini. samedi 29 mai à 19h

Mise à jour – Daniel Nouraud  

Nous clôturons la saison avec une exposition de Daniel qui sera visible du 5 au 26 juin. Quelques semaines plus tard, du 23 au 25 juillet à La Laigne, aura lieu la 4ème édition de notre festival L’Horizon fait le mur dont j’ai réussi – en grande partie – a reprogrammé l’édition annulée de 2020. On en reparlera dans quelques mois … Du 5 au 26 juin

Propos recueillis par Cédric Chaory

Visuels fournis par L’Horizon // Visuel de Une : Axel ©librededroit

INFORMATIONS PRATIQUES : https://www.l-horizon.fr/