RÉGIS: con mais pas que.

SCENE LOCALE – Ce vendredi, en 1ère partie des incontournables de la scène rock locale – les Walnut Grove DC – s’est produit RÉGIS à l’occasion de la sortie de leur 1er EP. À l’appel de la jeune association rochelaise ‘’Rock Assault’’, qui comme son nom l’indique s’oriente dans la promotion des groupes rock régionaux,  Aliénor est allée jeter une oreille à Autour de Minuit, toute friande qu’elle est de soutenir et faire connaître les talents locaux.

La scène rock, peu présente sur le vieux port qui pourtant a de nombreux aficionados, mérite grandement qu’on lui prête la plus grande attention, tant elle est foisonnante d’artistes talentueux et énergiques.

On ne présente plus les WALNUT GROVE DC, fer de lance de cette scène interlope charentaise, qui nous ont livré un show carré et d’une efficacité indéniable. Mais la curiosité d’Aliénor s’est surtout portée sur les étonnants RÉGIS, dont les 4 compères qui composent cette formation résolument métal, ont ravi un public amateur plus qu’enthousiaste, ce afin de promouvoir la sortie de leur 1ère auto-production, EP des 5 titres les plus appréciés de leur public.

Une bande son tirée de « Régis est un con » (cf Les Nuls) nous met dans l’ambiance sans attendre. La guerre est proche. Franchement énervés, les RÉGIS, au cours de ce set d’une quarantaine de minutes, nous ont distillé un métal sévère, sans compromis, pleinement travaillé.

Joss, le frontman, tient la scène et le public, passant d’une voix d’outre-tombe à un scream guttural qui tient la note. On reconnaitra ses influences vocales à la Chino Moreno des Deftones sur Adrenaline, où encore JDevil du groupe Korn.  Jouant avec son public, le bonhomme propose une belle énergie et donne le ton, headbang à l’appui. Sur des textes sondant des thèmes récurrents dans le métal,  comme la mort, la violence ou les guerres, l’audace vaut le détour. Avec les titres Sorry i hate you ou Blood notamment.

Ses 3 camarades musiciens ne sont pas en reste, loin de là. Guitare enlevée, d’une belle technicité, basse assurément lourde et dense, batteur infernal, impressionnant de rapidité et de justesse. On ne peut que reconnaitre les empreintes musicales que des formations comme TooL ou Opeth ont pu laisser dans les arrangements des RÉGIS, et ce, pour le meilleur. Le set est léché et on en redemande, tant les RÉGIS sont efficients. Une bonne centaine de personnes conquises, dansant et slamant dans une joyeuse dynamique.

©Llady Jane

estIl faudra maintenant compter sur ce groupe qui pèsera dans la balance d’une scène métal prolixe et vigoureuse. Un groupe nécessaire. Se produisant principalement en Nouvelle-Aquitaine, prochainement à nouveau sur la scène rochelaise, et ouvert à toutes propositions de dates futures, les RÉGIS entendent faire parler d’eux. Assurément.  Aliénor vous convie à une belle rencontre musicale et soutient cette imposante formation, avec la vigueur qui lui est dûe.

Llady Jane.

https://soundcloud.com/regis_17000?fbclid=IwAR09TeiKLUfkUhvYLXCl6oh0GYqC4k0EqutsSnEKDslqNYhm1kwWAbkhzwc

https://www.youtube.com/channel/UCb4brCai3MdvwehGhN9LaSw?fbclid=IwAR0ann_Y-4aUcJKdnSpqfC0bw6OHCSBrGMb_nHIsErO4jZcKecwb6hKL1ag

NDLR: « mais pas que » n’est pas français. Il faut lui préférer « mais pas seulement » mais l’assonance avec le mot con ça le fait !

Laisser un commentaire