La Nuit des Idées 2019 : prendre de la hauteur avec débats.

ÉVÈNEMENT – Le jeudi 31 janvier, la 4ème édition nationale de la Nuit des Idées se déroulera dans 120 villes françaises et dans plus de 70 pays. À La Rochelle, forts du succès de leur 1ère  participation en 2018, le Centre Intermondes, la Coursive, l’Université de La Rochelle et la Maison de l’Étudiant proposeront plus de 5h de débat, table ronde et conférence.

À l’initiative du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Institut français, la 4ème édition de la Nuit des Idées a pour thème « Face au présent ». Un thème qui pour Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, doit « résonner partout comme une invitation à prendre à bras-le-corps les grands enjeux de notre temps. » Ceux de la résurgence des populismes, de la prolifération des fake news, des grandes mutations suscitées par la révolution numérique et le développement de l’intelligence artificielle, du réchauffement climatique ou l’extinction des espèces. Ainsi, une nuit durant, à Paris, en province et à l’étranger, citoyens, auteurs, artistes, chercheurs, professeurs s’emploieront à penser les défis de demain face au présent.

À La Rochelle,  c’est au Théâtre Verdière de La Coursive que se dérouleront, dès 18h, les discussions. « Il s’agit d’une nuit pour penser le monde. Le thème Face au présent implique des sous-thèmes pour croiser les approches. Nous nous questionnerons donc par le biais de la politique, de l’environnement, de l’art.  On débattra de notre perception du présent et de notre rapport au temps en général. » précise Franck Becker, directeur de La Coursive.

Il souligne d’ailleurs que cette manifestation est en totale cohérence avec la philosophie de la Scène nationale qui mène au quotidien des actions pour émanciper l’individu via le soutien à la création et le développement de l’esprit critique.

Catherine Benguigui, directrice de La Maison de l’Étudiant, s’enthousiasme aussi pour la manifestation : « La Nuit des idées est une belle occasion pour l’Université d’être présente dans la Cité. Depuis toujours, l’Université de La Rochelle s’est co-construite avec les acteurs culturels de la ville et ses habitants. Lors de cette Nuit, nous aurons une fois de plus l’opportunité de relier nos problématiques de recherche à un évènement national et populaire. »

Et ce jeudi 31 janvier, le public de Verdière aura le plaisir de débattre avec le philosophie, helléniste et sinologue François Jullien lors d’une conférence autour de L’Europe face au débat de l’identité culturelle. Grand défenseur des « ressources culturelles » (comme la langue) qu’il appelle à défendre avec vigueur au même titre que la biodiversité, François Jullien a développé une pensée hors des sentiers battus et sans concession, vent debout pour endiguer la dérive identitaire et contrer un argumentaire politique simpliste.

Pour Catherine Benguigui, « à 4 mois des élections européennes, il est intéressant de re-questionner l’identité culturelle. Lorsque Monsieur Jullien s’est emparé de cette thématique cela s’apparentait à un débat franco-français mais la montée des replis identitaires dans le monde nous a montré que ce débat est nécessaire partout. »

En écho à la conférence inaugurale : Face au Brésil : penser la ville de demain. Le Brésil, depuis peu sous le joug de l’ « extrême droite bolsonarienne », a fait sortir de terre il y a 50 ans sa futuriste capitale Brasilia. Mais quelle place aura la ville de demain dans nos vies ultra-connectées ? Quelles architectures, quels moyens de locomotion, quelles mixités sociales et culturelles sont susceptibles de naître dans une planète en pleine mutation ? Éléments de réponse avec cette conférence suivie d’échanges animée par Humberto Kzure-Cerquera, architecte brésilien et Laurent Vidal, professeur à l’Université de La Rochelle.

Puis la table ronde de clôture réunira en son sein une équipe pluridisciplinaire de sept enseignants-chercheurs de l’Université de La Rochelle. Son sujet : Face au présent : mémoire, représentations et responsabilité. Ou il sera question de la représentation du temps dans nos sociétés consuméristes à celle des pays d’Amérique du Sud marqués par les dictatures militaires, de l’accélération de l’information à la lenteur comme moyen de subversion … Foisonnant et passionnant, assurément.

Soirée gratuite, ouverte à tous, éclectique et conviviale, la Nuit des Idées misera sur la vulgarisation afin d’éviter l’abscondité d’un cours magistral. L’objectif est bien de trouver du plaisir à échanger ensemble. N’est-il pas dans l’air du temps de débattre en France ? Et puis durant cette Nuit, si l’esprit sera nourri, le corps le sera tout autant avec l’association « Remplir les ventres pas les poubelles » qui lutte contre le gaspillage alimentaire.

À noter que la super librairie Les Rebelles Ordinaires proposera différents ouvrages autour de la thématique de la soirée. De quoi passer d’autres nuits, chez soi, à penser (pour panser ?) le monde.

Cédric Chaory.

INFORMATIONS PRATIQUES: https://www.la-coursive.com/projects/la-nuit-des-idees-2019/

Laisser un commentaire