BOC’BAR, un bar qui vous veut du bien.

Coup de cœur d’Aliénor : le BOC’BAR, ouvert depuis le 28 mars 2018, est un bar à fréquenter sans modération. Un des rares lieux rochelais où touristes et habitants sympathisent autour d’un verre, sous le regard bienveillant des patrons.

 

La rue Saint-Jean du Pérot, plus communément appelée rue de la bouffe par les Rochelais, est un incontournable de la ville. S’ouvrant côté port avec l’élégant théâtre La Coursive, elle déroule sur 250 mètres une trentaine de restaurants et bars. Mais c’est à la toute fin de cette rue semi-piétonne, zone jusqu’à présent relativement désertée, que souffle un vent de folie depuis le début du printemps 2018. L’œil du cyclone est situé précisément au 50 de la rue et il se nomme BOC’BAR.

Au petit matin, à la fraîche, ce bar passerait presque inaperçu au regard du badaud distrait tant sa devanture format mini aux tons chocolat ne paye pas de mine, mais repassez le soir : là c’est une toute autre histoire. Dans 40m2 tout juste, ce troquet concentre une faune festive venue essentiellement pour l’accueil incomparable que leur réserve ses deux gérants Bruno et Ludric. Et c’est peu de dire que ces deux-là ont compris ce que s’est de tenir un bar, soit un lieu de convivialité.

Au BOC’BAR, tout nouveau client est systématiquement présenté aux habitués par le duo affable. De quoi faciliter les discussions et créer, pourquoi pas, des amitiés. Par un seul sourire, un bon mot, une accolade, Lulu et Nono aiment à briser la glace et mettre à l’aise ce qui dans une ville peu réputée pour la chaleur de l’accueil de ses habitants est un trésor rare et la clé du succès.

Succès dont sont déjà victimes, et en tout juste 8 mois d’activité, les gérants. Ainsi le week-end, les places sont chères au BOC’BAR et dès l’apéro règne une ambiance de fin de soirée où l’on danserait sur les tables.On y danse d’ailleurs sur un peu tout et n’importe quoi : de la house estivale, de la pop eighties ou du Johnny qui tâche, c’est au tout-venant. Reconnaissons cependant que nous ne venons pas ici pour y découvrir le nec plus-ultra de la musique actuelle mais pour bien s’amuser dans un grand n’importe quoi bon enfant. Popu par essence, le BOC BAR réussit le tour de force de réunir en son sein chef d’entreprise, ouvrier, étudiant ou artiste de passage. Là encore, c’est bien rare et précieux à La Rochelle.

Aliénor vous recommande les planches maison : huître de l’île de Ré, fromage made in L’épicurium (une institution rochelaise !) ou charcuterie de chez Jean-Pierre Vinet, une bonne carte de vin et de bière accompagnant le tout !

Cédric Chaory.

50 rue st jean du perrot 17000 La Rochelle
05 46 44 59 89
Du mardi au samedi – 14h/2h (basse saison)
Du mardi au dimanche – 10h/2h (haute saison)

Laisser un commentaire