Rochefort : l’Arsenal va devenir un parc culturel.

PATRIMOINE – Rochefort : sa Corderie, son Hermione, sa Maison Loti et puis ? Consciente de son riche potentiel touristique, la sous-préfecture de Charente-Maritime investit dans un projet ambitieux à l’Arsenal pour relancer son attrait touristique.

25 millions d’euros, c’est la somme que va investir Rochefort pour développer un projet ambitieux autour de son arsenal. Objectif : faire de la ville des Demoiselles, un spot touristique incontournable.

Créé en 1666 par la volonté du Roi-Soleil, l’arsenal maritime de la ville s’apprête à subir un lifting. Bâti sur des marais pour y construire les navires de guerre du royaume, cet ensemble architectural abrite désormais la très célèbre Hermione, réplique de la frégate de La Fayette. Mais prochainement le bateau ne sera pas la seule attraction du coin. En effet l’agglomération rochefortaise, la région Nouvelle-Aquitaine et le département vont, via un partenariat public-privé, y développer un projet touristique à part entière pour doter la ville d’une offre capable d’attirer les curieux même lorsque « l’Hermione » navigue à l’étranger.

Si entre 1997 et 2015, L’Hermione attirait jusqu’à 250 000 visiteurs par an, l’engouement du public semble stagner depuis 3 ans. Pour dépasser la barre des 300 000 visiteurs, les promoteurs du projet misent sur « un parc unifié à haute valeur culturelle » qui donnera « l’impression que l’Hermione est là, même lorsque ce n’est pas le cas » précise Olivier Pagezy, président de l’association Hermione-La Fayette.

Mais qu’est-ce qu’un « parc unifié à haute valeur culturelle » ? Pour un billet unique à 18,50 euros, les visiteurs pourront bénéficier d’un accès à la frégate, à plusieurs musées (dont la Corderie royale déjà visitée par 100 000 personnes par an), aux ateliers de construction, à un jeu de piste ou encore des machines invitant les familles au défi.

Ce parc, à laquelle s’ajouteront prochainement la réouverture de la Maison Loti et la rénovation complète du pont Transbordeur du Martou, redorera sans nul doute Rochefort, ville à fort potentiel touristique et culturel, belle endormie qui n’a qu’une hâte: se réveiller !

Cédric Chaory.

Laisser un commentaire